Photo : LaSemo

picto-gwen-sensi

Sensibilisation

Pour arriver à changer nos habitudes, nous avons besoin de prendre conscience des enjeux qui se cachent derrière nos choix, nos actes. Un événement est un lieu idéal de transmission d’informations et de sensibilisation afin d’inciter la participation active de tous à devenir plus éco-citoyen.
Dans cette section, vous trouverez quelques pistes pour vous aider à sensibiliser tou.te.s les acteur.rice.s de votre événement/festival (le public, les bénévoles, l’équipe professionnelle et technique, les partenaires extérieur.e.s, etc.), et donc favoriser leur adhésion et implication dans votre démarche éco-citoyenne.
La première personne à sensibiliser est soi-même, d’abord et avant tout !

On ne peut parler d’une cause que lorsqu’on y croit et qu’on l’a adoptée pour soi-même dans son quotidien :

“Le fait de faire déjà dans le quotidien de sa vie privée certaines choses, légitimise le fait de le proposer car tu es plus à l’aise, et tu es convaincu.” Centre culturel de Sambreville (CRACS)

Sensibiliser à la mobilité

Sur cette page...

En amont de l'événement

Sur le site internet :

La plus grande charge environnementale, lors de l’organisation d’un événement (l’émission totale de CO2), est généralement causée par l’arrivée et le départ des participant·e·s. N’attendez pas que vos spectateur·rice·s soient arrivé·e·s en voiture sur le site de votre festival pour les informer des solutions de transport moins polluantes. Pourquoi ne pas en parler via vos outils de communication, sur votre site internet ou sur la plateforme de réservation des tickets ?

  • Sur votre site internet, incitez au covoiturage en créant un tableau partagé à compléter qui reprendrait les offres et demandes de covoiturage, en relayant vers une plateforme de covoiturage ou en créant votre événement sur une des applications qui le permet.  Voici quelques noms de sites/applications pour la Belgique : Coevent Taxistop – Carpoolevent  Blablacar  Le réseau comOn  Togetzer
  • L’information est une condition essentielle pour motiver votre public à opter pour des déplacements durables. Si le transport public est une option réaliste, encouragez les participant·e·s à l’utiliser en leur procurant des informations optimales (plans, horaires, …). En indiquant comment se rendre sur l’événement en transports en commun, en fonction des différents coins de Belgique, vous faciliterez également leur passage à l’action.
  • Mentionnez sur votre site internet, si un parking vélo sécurisé est prévu.
  • Proposez un départ collectif à vélo à partir de divers endroits stratégiques pour se rendre sur le festival. Vous pouvez même prévoir une location de vélos, en collaboration avec ou en faisant appel à des initiatives ou des organisations locales.
  • Vous pouvez même aller plus loin en encourageant activement votre public à utiliser les transports publics en mettant en place un système de package avec des tarifs préférentiels : bus/train + logement ou bus/train + repas.

Sur l'événement

Carte émissions CO² voiture/distance.

  • Sur place, prévoyez l’information nécessaire : un « stand » d’information mobilité (avec des itinéraires cyclotouristes et des plans) et, éventuellement, une signalisation le long du trajet. Cela motivera vos participant·e·s adeptes de la mobilité douce (randonneurs et cyclistes)… sans les égarer en chemin.
  • Mettez à un endroit stratégique de l’événement (à l’entrée/sortie) un panneau où chacun·e pourra proposer/demander un covoiturage (pour le retour) avec le jour et l’heure de départ.
  • Avant de pouvoir encourager vos participant·e·s à prendre le vélo, vérifiez si l’équipement nécessaire est prévu. Pour vos bénévoles prévoyez des abris à vélo protégés et couverts, des douches, des vestiaires et des armoires de rangement, … Au niveau du parking public, prévoyez aussi des espaces sécurisés (!) pour pouvoir garer les vélos. Plus d’infos sur comment en faire un, ici
  • Pour les voitures électriques, prévoyez des zones de recharges ou des places spécifiques plus avantageuses (proche de l’entrée du site, par exemple).
  • Le fléchage de votre festival peut être important : accès PMR, accès vélos, indications depuis la gare la plus proche.
  • Encouragez à la mobilité douce en récompensant les participant·e·s qui viennent à pied, à vélo ou par les transports publics : boisson gratuite, réduction sur le prix du billet, meilleures places pour voir les concerts, une rencontre avec les artistes, …
  • Informez vos spectateur·rice·s sur la consommation liée au moyen de transport qu’ils ont utilisé pour venir jusqu’à votre festival.

Tips

  • Si vous en avez l’occasion, tentez de faire correspondre les heures de début et de fin de votre événement avec les horaires des transports en commun qui desservent le site.
  • Lorsqu’un très grand nombre de visiteurs est attendu, il est parfois possible de trouver un arrangement avec les sociétés de transport public… Pensez aussi à demander des services supplémentaires, des capacités supplémentaires par trajet ou l’insertion d’un arrêt supplémentaire. Sait-on jamais.

Il existe trois principes de base qui permettent d’atteindre une mobilité plus durable/ propre :

  • réduire la nécessité de se déplacer (par exemple : tenez compte de l’accessibilité – via les transports publics – lors du choix de votre site, prévoyez que le site de l’événement et l’hébergement des artistes/ bénévoles/ public se trouvent à proximité l’un de l’autre, etc.) ;
  • limiter l’impact des déplacements, en tenant compte de l’ordre suivant en matière de déplacements durables : à pied ou à vélo d’abord, ensuite en transport public et enfin en transport privé.
  • compenser l’impact des déplacements (par le financement, dans les pays en voie de développement, de projets qui réduisent les émissions de CO2, ou par l’achat de certificats d’émission portant le label « Gold Standard »).