Photo : LaSemo

picto-gwen-sensi

Sensibilisation

Pour arriver à changer nos habitudes, nous avons besoin de prendre conscience des enjeux qui se cachent derrière nos choix, nos actes. Un événement est un lieu idéal de transmission d’informations et de sensibilisation afin d’inciter la participation active de tous à devenir plus éco-citoyen.
Dans cette section, vous trouverez quelques pistes pour vous aider à sensibiliser tou.te.s les acteur.rice.s de votre événement/festival (le public, les bénévoles, l’équipe professionnelle et technique, les partenaires extérieur.e.s, etc.), et donc favoriser leur adhésion et implication dans votre démarche éco-citoyenne.
La première personne à sensibiliser est soi-même, d’abord et avant tout !

On ne peut parler d’une cause que lorsqu’on y croit et qu’on l’a adoptée pour soi-même dans son quotidien :

“Le fait de faire déjà dans le quotidien de sa vie privée certaines choses, légitimise le fait de le proposer car tu es plus à l’aise, et tu es convaincu.” Centre culturel de Sambreville (CRACS)

Moyens de sensibilisation

Sur cette page...

Quels moyens pouvez-vous mettre en place pour sensibiliser votre public ?

COMMUNIQUEZ en amont de votre événement/festival

Sur votre internet, dès l’invitation, etc. présentez et expliquez clairement aux participant.e.s :

  • vos valeurs et les objectifs que vous poursuivez  ;
  • ce qu’implique une organisation durable et responsable (par exemple, ce que vous avez mis concrètement en place pour y parvenir).
  • voici quelques exemples pour vous inspirer dans votre communication auprès de votre public : Chassepierre  et Cenobeats.

Prévenez aussi à l’avance les participant.e.s des “gestes” éco-citoyens que vous les invitez à adopter :

  • ce qu’ils/elles seront autorisé.e.s ou non à faire/ à apporter sur le site et/ou le camping (ex. : sacs et bouteilles en plastiques, en verre, etc.) ;
  • ce que vous leur conseillez vivement d’apporter (ex. : gobelets réutilisables, gourdes et autres contenants alimentaires, couverts et protections auditives réutilisables, etc.).
  • Besoin de plus de conseils sur comment sensibiliser votre public à la réduction/gestion des DÉCHETS ?
COMMUNIQUEZ et SENSIBILISEZ pendant votre événement/festival

Attirez l’attention des participant.e.s sur les mesures prises pour réaliser cet événement durable/responsable/éco-citoyen :

  • Informez-les, en plaçant des panneaux, retraçant l’évolution d’année en année de la consommation énergétique, le bilan carbone, la quantité de déchets produite par festivalier.ère, etc. de votre événement/festival.
  • Pour ce faire, faites le bilan annuel des consommations (électricité, déplacements, papier, etc.) et de la production de déchets liée aux activités de votre organisation. Vous pouvez envisager de compenser l’empreinte carbone, par exemple, de vos activités en reversant une partie de vos bénéfices à des associations se dédiant à la plantation d’arbres (comme le Cenobeats Festival), de dépollution des cours d’eau (ex. : Aer Aqua Terra ASBL), etc.

Soulignez également les efforts que votre organisation attend de la part des participant.e.s. Par exemple, n’oubliez pas de rappeler à l’entrée ce qu’il est permis ou non d’apporter sur le site et/ou le camping.

Vous pouvez engager des comédien.ne.s et/ou des animateur.rice.s qui déambuleront sur le site de votre événement/ festival pour discuter, jouer avec votre public afin de le sensibiliser à différentes thématiques comme le tri des déchets, la nourriture locale/Bio/de saison,… (ex. : Esperanzah et Chassepierre)

Installez et organisez des stands/ateliers de sensibilisation (en lien avec des associations “spécialisées” dans le domaine) :

  • aux risques auditifs ;
  • à la pollution due aux mégots de cigarettes ;
  • au tri des déchets, en donnant des chiffres sourcés (ex. : quantité de déchets non recyclables produits par an Vs. quantité de déchets recyclés) ;
  • des moments de causeries et d’échange de pratiques de transition sur le Zéro-déchet (ex. : astuces pratico-pratiques à propos des déchets domestiques et comment créer un poulailler et/ou un compost chez soi et ainsi valoriser ses déchets organiques) ;
  • à l’alimentation locale, bio, de saison, … en donnant des chiffres sourcés (ex. : infographie présentant la quantité de CO2 produite pour manger telle type de la viande) ;
  • sur tout autre sujet lié à une thématique qui vous touche et que vous souhaiteriez défendre (par exemple : “le Village des possibles” à Esperanzah qui aborde les questions sur le féminisme, le racisme, etc.).

N’oubliez pas de rendre ces stands/ateliers attractifs, ludiques et participatifs, afin de susciter l’intérêt de votre public ! Vous pouvez, par exemple, mettre en place des petites animations qui invitent le public à participer à de courtes expériences pratiques, où ils/elles se sentiront plus facilement impliqué.e.s :

Développez, par exemple des stands/ateliers DIY, avec des tutoriels pour faire différentes choses soi-même (pour plus d’informations sur cet aspect “Do It Yourself”).

Photo : Esperanzah