picto-gwen-nourriture

Nourriture & boissons

Le choix du type de nourriture et des boissons peut avoir un réel impact en terme d’éco-citoyenneté sur votre événement. Nous allons aborder dans cette thématique comment améliorer, par des petits et grands pas, notre manière de gérer le catering en général.

Choix : gobelets, vaisselle, bouteilles

Sur cette page...

Réutilisables ? Compostables ? En verre ?

Réutilisables ? Compostables ? En verre ?

Il n’existe pas de solution miracle. L’important est de s’informer sur chacune de ces possibilités afin de faire un choix plus conscient et éclairé.

Voilà quelques-uns des objets en plastique à usage unique qui sont interdits depuis 2021 en Europe : gobelets et récipients alimentaires en polystyrène expansé, pailles, vaisselle en plastique, tiges de ballons, cotons-tiges en plastique, touillettes…

Pourquoi ces objets en particulier ?
Parce qu’ils représentent, avec le matériel de pêche en plastique, 70 % des déchets en plastique que l’on retrouve sur les plages européennes. Et les matières plastiques représentent 85 % des déchets marins à travers le monde.

Photo : Festival C'est pas d'la Carotte

Choix des gobelets

Photo : Festival J'Veux du Soleil

Les verres en verre

Selon nous, cela reste le must : le verre étant un matériaux plus noble et moins nocif pour l’environnement que le plastique, mieux vaut utiliser les verres en verre. Cependant, pour des questions de sécurité, il est parfois préférable d’opter pour des gobelets réutilisables afin d’éviter les accidents sur les grands événements. 

Les gobelets réutilisables en plastique.

Composant : polypropylène (PP) : la fabrication d’un gobelet réutilisable nécessite 6 fois plus de plastique qu’un gobelet jetable, il doit être utilisé minimum 7 fois pour être rentabilisé au même titre qu’un gobelet jetable. Donc, pour être vraiment durable, il s’agit de l’utiliser bien plus que 7 fois !

DIFFICULTE : le séchage. Si vous ne faites pas appel à une entreprise de lavage, sachez qu’il faudra prévoir du temps pour sécher un à un les gobelets à la main, car d’eux-mêmes, ils ne sèchent pas très facilement. Si vous les rangez dans la boîte alors qu’ils sont humides, vous retrouverez plus tard odeurs et moisissures.

Gobelets compostables

Il existe une alternative aux gobelets jetables, il s’agit des gobelets en bioplastique. Hélas, les sites qui vendent ce genre de produit sont peu loquaces tant sur les composants de ces matériaux fait à base d’amidon de maïs que sur les procédés de fabrication (exemple).

Gobelets en fibre de maïs/bambou.

Ils sont réutilisables, recyclables et compostables (voir définitions ci-contre) mais coûtent assez cher. Ils restent également assez vagues sur la composition de ces gobelets (exemple).

Attention !

Soyons vigilants à ce que les vendeurs indiquent ! Gardons notre esprit critique en lisant bien les descriptifs des produits.

Avant d’acheter ce genre de gobelets, il conviendrait de contacter directement la société afin de connaître les composants et processus de fabrication et leur impact. 

Pour les petits événements

MJ-Music met à disposition gratuitement ses gobelets réutilisables pour les événements (de maximum 1000 personnes) organisés par les jeunes pour les jeunes. Maximum 1080 gobelets par prêt. MJ-Music met également à disposition des structures jeunesse (maisons de jeunes, et autres) des gobelets réutilisables sur le long terme. 

Pour les grands événements

Vous pouvez faire appel à une société de location et nettoyage de gobelets réutilisables. Voici une liste non exhaustive de sociétés de location, vente et nettoyage de gobelets réutilisables :

Gérer les gobelets réutilisables sur votre événement

Rien de moins écologique qu’un gobelet réutilisable qui n’est pas réutilisé (ça parait bête mais…) ! Voici quelques astuces pour favoriser la bonne gestion et utilisation de ceux-ci :

  • Prévoyez suffisamment de bénévoles pour laver les gobelets pendant et après votre événement.
    Pensez à changer régulièrement l’eau de vaisselle.
  • Prévoyez suffisamment d’essuies, les gobelets doivent être rangés sec. Ne les empilez pas tant qu’ils ne le sont pas.
  • Certains liquides marquent plus facilement les gobelets (café, coca, anis…), lavez rapidement ceux-là.
  • Mettre une caution sur vos gobelets favorisera les retours.
  • Utilisez des gobelets génériques (ne faites pas de gobelets au design unique chaque année) afin d’éviter l’effet “objet de collection”.
  • Proposez suffisamment de points de retours pour les gobelets (les gens ne rapportent pas le leur, s’ils doivent attendre 30 minutes).
  • Placez vos points de collecte de gobelets à des endroits stratégiques (à la sortie de votre événement, à côté du bar…). Dans la même idée, limitez vos points de sortie et d’entrée de festival.
    Vous pouvez également favoriser la participation des festivaliers à ramasser les gobelets : “x gobelets jetables ramenés = une conso gratuite”

Choix de la vaisselle

  • La vaisselle lavable, en porcelaine, reste le must. Nous appellerons celle-ci la vaisselle en dur.
  • Il existe également de la vaisselle compostable à vendre. Certains festivals fonctionnent avec la société Clavie (Clavie.be). Cette société a comme fournisseur la société SABERT pour les produits biodégradables en résidus de canne à sucre (Sabert.eu). Certains festivals (La Semo) se penchent sur la vaisselle réutilisable, comme les gobelets. 
  • Une autre alternative consiste à choisir des repas qui ne nécessitent pas de vaisselle. (Exemples : repas emballés dans des Wraps/crêpes (festival MéliMélo) ou dans des bols comestibles qu’ils font cuire au four, hot dog, croque-monsieur qui peuvent tenir dans une serviette…)
  • La vaisselle que l’on dit en matériaux bio-sourcés n’est qu’une demi solution car il s’agit en fait de 50% de matériaux naturels et 50 % encore fait avec des produits chimiques.
  • Vous pouvez également faire la différence entre vaisselle pour les bénévoles/artistes/organisateurs… : en dur, et la vaisselle compostable pour les festivaliers par exemple.
Pour les petits événements

Il est possible d’utiliser de la vaisselle en dur et d’installer une station de lavage autogérée (un bac de lavage, un bac de rinçage et des essuies-vaisselle), afin que les festivaliers puissent faire leur vaisselle après avoir mangé. Veillez à installer un mode d’emploi sur des panneaux bien explicites.

Pour les grands événements

Optez plutôt pour de la vaisselle compostable.

Choix des bouteilles

En verre ou en plastique ? 

Par sa frange de recyclabilité, le verre l’emporte haut la main sur le plastique. Que faut-il comme matériaux pour concevoir une bouteille en verre ? Sable, carbonate de soude et calcaire.

Est recyclable à 100% et à l’infini.

Sécurité alimentaire : avantage du verre sur le plastique sans conteste : parce qu’il est interte, le verre est la référence en matière de sécurité alimentaire. (inerte : qui ne joue aucun rôle dans une réaction chimique). 

Tous les verres sont recyclables, pour peu qu’ils passent sur la bonne chaîne de recyclage (certains verres ne se recyclent pas de la même façon et certainement pas ensemble).

En Belgique, en 2016, le taux de recyclage des plastiques d’emballage est de l’ordre de 40% seulement.

Seules 2 sortes de plastique sont recyclées après avoir été triées : le PET (bouteilles transparents ou colorées) et le PeHD (les bouteilles opaques de lessive ou lait).

Comme pour le verre, il existe différentes méthodes de recyclage en fonction du type de plastique.

Pour les formes de plastique recyclable, elles sont réutilisées à terme pour diverses productions : fibres, moquettes, polaires, … et pour d’autres bouteilles après traitement chimique désinfectant.

Le plastique souffre de ses déclinaisons, multiples formes (une bouteille opaque peut être constituée de plastique PET et d’autres sortes) et de son omniprésence dans de très nombreux produits, ce qui rend son tri et son traitement bien moins aisé que le verre.

Si le plastique n’est pas recyclé, il est enfoui, incinéré ou alors, il ère au gré des vents et des courants marins.

Tips Gourdes

QUELLE MATIERE POUR CHOISIR SA GOURDE ?

  • Choix 1 : Les gourdes en acier inoxydable (ou inox) sont les plus durables. Très présente sur terre, la production actuelle de l’acier inoxydable provient à 60% du recyclage. Elle offre une grande durée de vie en étant résistante à la corrosion. De plus, ce matériau ne migre pas vers les liquides.
  • Choix 2 : (Dans certains cas) Le verre est recyclable à l’infini. D’anciennes bouteilles peuvent  servir de carafe ou de gourde (en les protégeant d’un tissu pour éviter la casse en cas de chute). Tout comme l’acier inoxidable, le verre ne migre pas vers les liquides.
  • Choix 3 : L’aluminium est léger et ne rouille pas, mais l’intérieur de ces gourdes contient généralement du plastique sous forme d’une pellicule de résine d’époxy.
  • Choix 4 : Le plastique haltère goût du liquide qu’il contient et libère de substances chimiques. De nombreuses études démontrent que le plastique dégage des composants nocifs et des perturbateurs endocriniens.