Photo : Esperanzah!

picto-déchets

Déchets

Les déchets sont LA grande thématique éco-citoyenne ! Nous produisons énormément de déchets lors de chaque événement. Nous allons aborder ici différents aspects pour tenter d’en réduire au maximum la quantité et pour mieux les trier.

Le camping, nettoyage du lieu post event

Sur cette page...

Comment inciter les festivaliers à ramasser les déchets ?

En amont de l'événement, via le site internet :

Communiquez avec votre public sur le fonctionnement du camping (avec rappel des valeurs).

“A l’entrée du festival vous recevrez un sac poubelle. Merci de contribuer avec nous au respect de l’environnement. Votre emplacement est votre lieu de vie pour toute la durée du festival, merci d’en prendre soin, de ne pas laisser s’accumuler les déchets de toutes sortes et de restituer ce lieu dans un état impeccable lors de votre départ. Soyons éco-citoyens 😉.”

“Dans le concret, les campeurs ont un sac PMC et un sac tout venant. Et on demande de ramener un sac poubelle bien trié ou de donner un coup de main autour de la zone en échange d’une recharge gsm. Ça avait génialement marché.”
Arnaud
Esperanzah

Faites référence au kit du festivalier/campeur éco-citoyen!

Pour le Festival :

  • Une gourde pour éviter les bouteilles en plastique.
  • Un cendrier de poche pour ne pas laisser traîner vos mégots.
  • Vos propres bouchons d’oreille de bonne qualité et réutilisables.
  • Le gobelet réutilisable de votre dernier festival : cela évitera la file et la caution pour aller chercher un gobelet réutilisable fourni par l’événement.

Pour le camping – Pour se ravitailler et manger :

  • Préférez les aliments en vrac, et utilisez un sac filet et des sacs à vrac en tissus , pratiques pour aller faire des petites courses au magasin. Evitez aussi les emballages individuels et achetez vos produits en vrac et non pré-emballés. 
  • Des contenants alimentaires pouvant aussi bien servir d’assiette, de contenant lors des courses ou encore pour emporter des snacks (ex : les contenants type « Tupperware » plutôt que les emballages comme l’aluminium qui est très polluant)
  • Une gourde pour éviter les bouteilles en plastique
  • Des couverts et une paille en inox, pour éviter le plastique à usage unique.
  • Le gobelet réutilisable de votre dernier festival : même si on est tenté d’en faire collection car souvent personnalisés, la production de ces gobelets en plastique est loin d’être neutre écologiquement.
  • Une bee wrap (morceau de coton imbibé de cire d’abeille chaude que l’on laisse se figer afin de former un couvercle zéro déchet) qui remplace à merveille le film alimentaire.
  • Un savon pour faire la vaisselle, le vrai savon de Marseille peut servir pour la vaisselle comme pour le corps.
  • Un tawashi pour la vaisselle à la place d’une éponge.
  • Un essuie de cuisine, qui en plus d’essuyer la vaisselle peut faire office de set de table et de sac à tartines !
  • Des mouchoirs en tissu pour remplacer les serviettes en papier.
  • Du thé en vrac et une boule à thé en inox.Du café en vrac et une cafetière style bodum pour éviter le café en sachets individuels.

Pour le camping – Pour s’éclairer et recharger :

  • Une lampe torche dynamo, ou à pile rechargeable ou à énergie solaire pour retrouver votre tente la nuit venue.
  • Un chargeur de portable solaire ou à manivelle. Cela vous évitera en plus de faire la queue…

Pour le camping – Pour prendre soin de soi :

  • Du gel d’aloe vera, pour apaiser les coups de soleil et hydrater la peau et les cheveux (flacon réutilisable).
  • Une huile végétale (flacon inox) pour nourrir la peau sensibilisée par le soleil, associée au gel d’aloe.
  • Une pince à épiler et un oriculi, plus besoin de coton-tige !
  • Des cotons lavables pour se démaquiller (en bambou, microfibres).
  • Un savon et un shampooing solides, à transporter dans une boîte en métal ou un pochon en tissu.
  • Une brosse à cheveux en bois, un brosse à dents en bambou compostable, bien plus durables que leur équivalent en plastique.
  • Un dentifrice et un déodorant solides, fait maison, n’hésitez pas à nous demander les recettes.
  • Du maquillage rechargeable, si l’on souhaite se maquiller.
  • Une pochette de récup, pour ranger tout ça.
  • Un essuie de bain en microfibre, qui a l’avantage de sécher vite.
  • Des huiles essentielles, comme alternative naturelle pour les piqûres de moustique, maux de tête, nausées et autres joyeusetés*.
  • Un rasoir réutilisable et non jetable

Pendant l’événement

  • Affichez ce qu’il est permis ou non d’apporter sur le camping (rappel de ce qui aura déjà été indiqué sur le site internet).
  • Lors de l’arrivée sur le camping, offrez aux festivaliers un kit avec 1 sac poubelle pour les PMC et un sac pour le tout venant + 1 cendrier de poche pour les fumeurs uniquement. Expliquez le fonctionnement de la gestion des déchets sur le camping.
  • Placez une benne à ordures près du camping pour que les festivaliers jettent leurs poubelles dedans. Cette benne sera vidée régulièrement par les bénévoles afin d’acheminer les déchets vers le centre de tri (mini parc à conteneurs sur le site et sur le camping, comme au Wardin Rock ou Esperanzah). Les déchets triés par les festivaliers seront retriés sur la table de tri, par les bénévoles afin d’assurer une bonne gestion des déchets.
  • Offrez aux festivaliers la possibilité de recharger leur téléphone gratuitement s’ils ramènent une quantité minimum de déchets (Esperanzah).
  • Installez des panneaux de sensibilisation aux déchets et aux mégots de cigarette sur le site du camping.
  • Une équipe de bénévoles s’occupe de communiquer avec les festivaliers sur le camping afin de les inviter à trier correctement leurs déchets.
  • Mettez des bennes à ordures près du camping pour que les festivaliers jettent leurs poubelles dedans. Les bénévoles “déchets” s’occuperont de relayer ensuite vers le centre de tri.
    Distribuez les tentes récupérées à la fin du festival à la croix rouge, pour les sans abris (Wardin Rock).
  • Proposez à l’association « after festival » de récupérer ce qui est jeté après le festival : afterfestivalrecup.be
  • Il existe des tentes en carton à vendre : kartent.com. Bien que celles-ci soient recyclables, mieux vaut éviter la vente de tentes sur le festival/à usage unique.
Photo : Cenobeats

Nettoyage du lieu post-event

Partez du principe que vous allez devoir rendre le site plus propre que vous ne l’avez trouvé avant l’événement, faites des “clean walks” avec l’équipe de bénévoles de l’équipe “déchets” sur les différents espaces du site.